Marie-Pierre de Montmollin

portrait

Marie-Pierre de Montmollin

Juge cantonale chez Etat de Neuchâtel

 

  • Autorin
    Richterzeitung

Formation 

  • Etudes de droit à Neuchâtel ; licence en droit (1987) ; brevet d’avocat (1991)

Activité professionnelle

  • Juge au Tribunal cantonal, Neuchâtel dès 2004
    • Présidence de la Cour pénale dès 2011
    • Présidente de la Commission administrative des autorités judiciaires du canton de Neuchâtel (2011-2016)
    • Présidence du Tribunal cantonal (2010-2012)
    • Présidence de la Chambre d’accusation (2004-2010)

 Autres activités

  • Membre suppléante du Conseil de la magistrature du canton de Neuchâtel dès 2018
  • Juge de liaison au sein du Réseau international de juges de La Haye dès 2013
  • Membre de la Commission d’examen du barreau du canton de Neuchâtel dès 2009
  • Membre de la Commission de contrôle psychiatrique du canton de Neuchâtel dès 2009

Activités associatives

  • Membre du comité de l’Association suisse des magistrats dès 2017
  • Membre du comité directeur de la Fondation pour la formation continue des juges suisses dès 2017
  • Présidente du Groupement suisse des magistrats pour la médiation et la conciliation dès 2017
  • Membre du comité de la Société suisse de droit pénal dès 2015

Précédentes activités professionnelles

  • Greffière au Tribunal fédéral (1995-2004)
  • Juriste-rédactrice au Tribunal cantonal neuchâtelois (1991-1994)
  • Juriste au service juridique de la Ville de Lausanne (1991)

Publications

  • Communication judiciaire directe, Revue des juges, 2019
  • Justice neuchâteloise en mutation : le Conseil de la magistrature ; aperçu et premier bilan avant l’introduction d’une nouvelle organisation judiciaire et des procédures nouvelles fédérales, Revue des juges, 2010

 Avec d’autres auteurs :

  • Enlèvement international d’enfants ; saisir le juge ou s’engager dans la médiation ? Bâle 2015
  • Code de procédure pénale (CPP) – Manuel de formation policière, Institut suisse de police (ISP) 2009